Ca sert à quoi la gestion mentale ?

tous les enfants peuvent réussir

Oui, il a des « problèmes » scolaires et non, on ne sait pas pourquoi. En posant quelques questions à l’intéressé, bien souvent, il répond : en fait, je m’ennuie et je ne retiens rien. Si,si, je comprends mais après ça ne s’imprime pas ! ou quand j’apprends, au moment de m’en souvenir, y a plus rien !

Par hasard, auriez vous une méthode pour mieux apprendre ?
C’est la question qui revient le plus souvent. En fait il n’y a pas de hasard avec la gestion mentale, c’est ça qui est chouette ! Quand on apprend avec la gestion mentale, on sait restituer l’information. Cela illustre parfaitement le mot apprendre qui vient du latin apprehendere signifiant : prendre, saisir, attraper. Ce qui gène les ados dans l’apprentissage, c’est souvent l’incertitude, l’aléatoire qui génère du stress. Est ce que je vais savoir ? J’apprends, je saisis, puis hop cela m’échappe,  je l’ai sur le bout de la langue ! ça s’envole et hop, ça revient mais pas au bon moment, zut !

Le stress, l’organisation, le manque de répétition…parfois, l’écueil vient de la simple question:  que faire de l’information que l’on me donne ?

Découvrir la gestion mentale c’est :

  • Découvrir l’activité mentale en situation de réussite, que faire avec son cerveau pour que la réussite s’installe
  • Savoir faire attention et mémoriser,  percevoir et évoquer l’information que l’on reçoit
  • Explorer la compréhension, la réflexion, l’imagination
  • Repérer les difficultés et y remédier, se poser des questions
  • Découvrir sa sensibilité

En résumé : Quel chemin prend l’information quand elle passe par mon cerveau, en quoi je la transforme et qu’est ce qu’il en reste au bout de 10mn, 1 h, le lendemain, dans 15 jours ?

Dites c’est nouveau la gestion mentale ?

Non, la gestion mentale date du siècle dernier, elle a été étudiée par Antoine de la Garanderie, génial philosophe et pédagogue. La gestion mentale ce n’est pas gérer le cerveau de votre ado à distance, c’est lui faire découvrir que l’on peut faire des gestes mentaux dans sa tête pour capter les apprentissages. La gestion mentale invite à prendre conscience de sa vie mentale ainsi que des différentes habitudes mentales que nous mettons en œuvre pour nous approprier la connaissance.

Attention la gestion mentale n’est pas une méthode, c’est un outil d’analyse de notre façon de penser. C’est ce qui en fait sa puissance et sa réussite ! Vous avez déjà certainement fait des stages de gestion du stress ou d’amélioration de votre organisation ? Rien de tout cela, la gestion mentale ne change pas l’individu en lui imposant un nouvel ordre, mais lui donne au contraire l’opportunité de s’exprimer. L’ado devient alors acteur de son projet d’apprentissage.

« Tu n’as pas le droit de t’ignorer toi-même, de mettre en friche tes potentialités »

Si la gestion mentale vous interpelle, n’hésitez pas à prendre contact avec nous ou directement avec Isabelle Gouffal de l’IFP.

 

Publié le 12 mai 2016 | |

Classés dans : ,

Les commentaires sont fermés.