Lettre aux parents : la plume de Dumbo

adhesion
J’espère que vous avez pu vous détendre pendant ces vacances, le temps n’a pas été clément pour tous, espérons que le cœur était plus ensoleillé. Je vous offre aujourd’hui un débat sur la question suivante : Comment, en tant que parent, pouvons-nous aider notre ado à imaginer cette rentrée comme le simple fait de grandir et non comme une épreuve à subir ? Que l’on soit adulte ou ado la rentrée peut vite devenir un calvaire angoissant. Certains l’appellent alors « la rentrite » comme une inflammation chronique liée à la rentrée. Avec Quokka, nous poursuivons notre chemin pour apaiser, alléger, se mettre en mouvement, se conditionner, au choix, nous découvrons de nouvelles choses, tous les jours, avec plaisir ! Pour vous donner des éléments de réponse une image me vient à l’esprit. Imaginez un ciel bleu et la mer…Vous souhaitez vous baigner mais, une petite brise vous laisse penser que la mer est froide, plus froide que vous ne le souhaiteriez. Que faire ? Vous jetez à l’eau en pensant : on verra bien ? Vous jetez à l’eau en disant, chouette, ça va me rafraichir un peu ? Y aller à reculons en avançant tout doucement pour faire durer le supplice en faisant : ouuuuuh lala elle est gelée ? Ou tout simplement rester sur la plage en pensant : j’y serais bien allé, mais trop peu pour moi, merci, je bronze. Ces différentes attitudes peuvent être aussi nombreuses qu’il y a d’individus, car chaque ressenti est différent, chaque parcours est unique, mais dans tous les cas notre attitude peut orienter ou conditionner celle de ceux qui nous entourent. Si je fonce mon entourage sera plutôt tenté de foncer que si je reste planté là, à regarder la mer dans le blanc des yeux. Aussi, je vous propose en cette nouvelle rentrée de devenir le coach de vos enfants et de vous entrainer à positiver, sans exagération, seulement pour vivre l’année avec bonne humeur. Tout d’abord, comment aborder vous votre première journée de travail ? Bien sûr il est normal d’exprimer votre ressenti, un peu nostalgique des vacances, c’est humain. Toutefois, attention, votre ado est une éponge, le but est qu’il ait envie de grandir, d’apprendre, pour rejoindre le monde professionnel, pas de le fuir. Il est important pour lui, de savoir qu’au-delà d’une humeur, même légitime, vous avez trouvé les outils pour maîtriser votre quotidien professionnel. Apprendre et trouver du plaisir au quotidien, voilà ce que votre ado a besoin d’entendre, le vivre ensemble, le plaisir qui est moteur ou le déplaisir qui motive à changer, la recherche de l’autonomie même dans une entreprise. Il est important de laisser transparaitre que la motivation ne vient pas des autres mais de soi-même. L’idée est qu’une bonne note fera plaisir aux parents mais au fond c’est un regard sur soi, valorisé, qui est important pour avoir envie de continuer dans une scolarité, parfois difficile, ou aux horizons parfois opaques L’important aussi, est de pratiquer la politique des petits pas en ce début d’année : quel objectif je me donne ? J’ai eu 5 en anglais l’année dernière, je n’ai rien fait pendant les vacances, quelle note ai-je envie d’avoir, 8 puis 10 ? Quels outils vais-je mettre en place pour y arriver ? Quel risque je prends, sinon ? Se mettre en mouvement, c’est se questionner, soi avec soi, mais à leur âge c’est difficile, ils ont souvent besoin d’un regard extérieur, ni angoissé ni autoritaire, un regard de parent-coach. Ce que je vous suggère aujourd’hui c’est d’aider votre enfant, ado, à retrouver sa légèreté d’antan, le temps où il se jetait à l’eau. Pour cela il faut l’aider à trouver sa plume de Dumbo ! Vous savez la plume qui fait que l’éléphant Dumbo arrive à voler ! Et la plume ce sont les questions que l’on se pose car il y a toujours des solutions à une question bien formulée. Tout le monde ne peut pas être 1er de la classe, mais chacun peut être performant, dynamique, enthousiaste, s’il s’est donné des objectifs atteignables et bien cernés. C’est plutôt encourageant n’est-ce pas ? Nous sommes là pour vous aider, vous guider, les aider, les guider, car la plume de Dumbo existe pour chacun d’entre nous. Quel risque prenez vous à aller la chercher ? Venez à notre rencontre, par mail, par téléphone, à nos ateliers, nous travaillerons ensemble à retrouver confiance et sérénité. Nos objectifs cette année sont importants : nous aiderons les jeunes à trouver leur stage de 3e grâce à une nouvelle structure mise en place dans le 93, nous préparerons le 1er juin 2015 qui sera la journée des parents, nous demanderons à Hélène Weber, qui vient d’éditer un livre sur la mémoire, tous ses secrets pour réussir à apprendre. Bref des nouveautés et de la continuité au service des parents et des ados. Quel que soi le ministre les parents et les ados ont toujours le même objectif : réussir. Au travail ! Au plaisir de partager ensemble en cette nouvelle année qui commence Florence Eveilleur d’ado
Publié le 27 août 2014 | | Laissez vos commentaires

Classés dans : ,

Laisser un commentaire