Pédagogue, profs, psy, coach, psychopédago etc…

pédagogues psyAujourd’hui l’enjeu des études, de la recherche de métier, est d’importance. Plus qu’hier et bien moins que demain ? Plus qu’hier, c’est certain, pour le demain personne ne le sait et les prédictions ne valent pas réalité. Juste stress supplémentaire. Les paramètres de la réussite sont de plus en plus complexes à déterminer. Les études ne sont plus les seules valeurs de réussite même s’il est prouvé que les élèves ayant bien réussi scolairement ont de meilleures chances que les autres. Les freins, les moteurs sont-ils toujours plus compliqués à identifier ? A en croire le marché autour de l’apprentissage et de l’éducation en général, c’est possible. Une personne de bon sens, un peu dubitative sur ces « nouveaux enfants » me disait : on dirait que les enfants d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes qu’hier ! Toutefois si le bon sens est de bon aloi, il faut avouer que le contexte est quand même différent et les exigences plus importantes. La REUSSITE est l’enjeu de tous les parents. Mais que représente ce mot. C’est un fourre tout ou l’on englobe tout ce qui vient de notre imaginaire en tant qu’adulte, c’est aussi la traduction de « je veux qu’il soit heureux » chez certains, et « qu’il fasse un métier qui le passionne » chez d’autres. En passant bien évidemment par la case autonomie, et responsabilité.

La réussite passe t’elle par le choix de l’école ? Existe t’il un enfant pour lequel les parents ne se posent pas de questions sur la scolarité ? En dehors de difficultés potentielles il y a les choix éducatifs . Ceux ci sont parfois des paris sur l’avenir. Dès la maternelle, nous sommes informés du choix des méthodes, Montessori ou bien d’autres. Entre aller à l’école et être éduqué autrement. Je vous invite, à ce propos, à découvrir l’interview très interessante d’André Stern .
Ce choix est-il possible pour chacun d’entre nous ? Financièrement pas vraiment, pour le reste,la liberté d’apprendre, la confiance,  la disponibilité des parents leurs parcours scolaire, chacun y répondra mais l’important est de connaître l’existence des possibles. De notre côté nous ne sommes pas partis prenantes mais notre rôle est de vous tenir informé. Nous n’avons aucune philosophie car chaque enfant est unique, chaque famille différente. Nous ne donnons aucune directive puisque le rôle de ce site est de redonner au parent son libre arbitre. Connaître les enjeux assumer ses choix. Voila notre questionnement, notre propos.

Votre enfant réussi, il est conforme à ce que l’éducation nationale attend de lui, oufff ! De la chance ? ou la merveilleuse éducation que vous lui avez donné ?

Votre enfant accroche sur certains apprentissages ? Quel est le probleme ? Quelle est LA personne qui va le sortir de là ! Un psy, un pédagogue, un professeur qu’il aimera, un coach qui le mettra face à ses réussites, un médiateur familial ? Quelle est la meilleure solution ? Et quelle définition de ces différents métiers ? Comment identifier LE problème ? Quelle(s) est(sont) LA ou LES questions à se poser ?

C’est en travaillant sur l’orientation que j’ai compris combien l’arbre pouvait cacher la forêt. Une maman (c’est le plus souvent les mamans qui appellent) compose le numéro de quokka avec une question, par exemple : il ne sait pas quoi faire et il faut mettre 24 choix sur APB, qu’est ce qu’on fait ? Allez savoir pourquoi la conversation, dévie sur d’autres sujets, la famille, les frères et sœurs, les apprentissages, les appréciations des profs, des difficultés relationnelles, un manque de confiance, la procrastination etc…Bref de l’orientation on arrive souvent à une description en forme de Matriochka ! Tout est imbriqué dans tout. Après quelques échanges avec les parents puis avec l’ado, les petites poupées (chaque poupée est l’image d’une problématique ) se posent à côté les unes des autres. La taille de chacune est celle qui correspond à l’importance du probleme à résoudre. C’est notre regard extérieur qui permet de déterminer avec vous cette réflexion distanciée. Une fois ce petit débrief terminé, il est plus facile de trouver les professionnels qui répondent aux difficultés de votre enfant et de vous informer sur le qui fait quoi.

Publié le 24 février 2016 | |

Classés dans : ,

Les commentaires sont fermés.