Vivement que cela se termine !

2016Oui, c’est une réalité, elle a été difficile cette année 2015, oui nous avons envie de quelque chose de neuf, de propre, de beau. Tous les souvenirs violents et cauchemardesques nous encombrent. Pourtant nous avons dû les affronter, de notre mieux, les côtoyer et les détacher de nous, un peu, pour avancer. Ils restent pour beaucoup d’entre nous, présents, nous collent, ne serait-ce que par leurs conséquences humaines et sur l’actualité quotidienne. Nous devons, avec ce paquet plus ou moins lourd, avancer doucement vers 2016. Est-il possible de dire, simplement, tournons la page, vive 2016 ?

Ma réflexion s’est soudain recentrée sur les ados, mon adolescence est loin, j’ai oublié, le cerveau aime oublier ce qui est négatif. Je me suis souvenue de mes amies, de nos blessures, parfois physiques, morales surtout, de ces questionnements sur notre identité, notre sensibilité. Nous avons grandi avec et trouvé notre place. Les mots « crise d’ado » s’inscrivaient dans nos vies. Le film « Pauline s’arrache » sur les écrans, filme une jeune fille de 15 ans et pose la question : Comment se construire dans son histoire familiale ? La souffrance est-ce une force ou une faiblesse pour s’ancrer dans l’avenir ?

Ce que j’ai vu et entendu cette année, ce sont des jeunes blessés, par le quotidien de l’école souvent, même les bons élèves, par l’actualité, certains tiennent à distance ces informations, mais intègrent une peur impalpable, indéfinissable. Sans oublier l’histoire familiale, avec son lot de crises.
Ce que j’ai vu cette année, ce sont des jeunes, très forts, qui ont continué leur chemin, qui ont choisi de sortir de la souffrance, de s’accrocher. Personne toutefois ne leur dit, bravo, malgré tous ces évènements, tu as tenu le cap ! Rien dans les bulletins du collège, du lycée. Passé sous silence…C’est dommage, car c’est très fort, très difficile, d’affronter l’avenir, quand nos parents ont peur, quand on vous dit tous les jours à quel point la vie va être difficile, sans savoir de quoi elle sera faite. Elle est loin mon adolescence mais je mesure la différence entre ma jeunesse et la leur, et je les admire.

Cette année, j’ai vu aussi des parents changer de cap, enlever leurs enfants des collèges et lycées classiques et imaginer une autre vie scolaire dans des écoles différentes, d’autres ont dédramatisé l’école classique, levé la pression, pour ne garder que l’essentiel, parler de tout le reste, et là ça fait du bien ! J’ai vu des bulletins changer, car, oui, les profs changent et il est bien de le noter. Des annotations pertinentes, plus encourageantes aussi. La peur de la sanction est toujours là mais beaucoup moins de : peut mieux faire, plus de détails, des conseils, du dialogue, de propositions d’aide.

J’ai lu des livres passionnants, dont celui de Jeanne Siaud Facchin : Mais qu’est ce qui l’empêche de réussir ? accessible à tous, indispensable pour les parents d’ados, ni moraliste, ni donneuse de leçons mais plutôt comme un retour d’expériences.

J’ai découvert des blogs de profs, de professionnels d’applis éducatives, des sites magnifiques, de belles personnes qui offrent de leur temps, parfois gracieusement, des accompagnements, entre autre par Webassoc, qui vont refaire un site Quokka, accessible sur les mobiles,  La Fabrique Spinoza avec le bonheur à l’école,  par exemple, mais aussi toutes les conférences sur l’éducation, qui inspirent notre équipe afin d’accompagner vos ados, à travers vous, les parents.

La vie continue, vos enfants grandissent, 2016 viendra à son heure, et nous serons là pour vous offrir le meilleur. Nos combats sont les mêmes et se renforcent : Redonner aux parents d’ados, confiance, plaisir, pistes de réflexions, l’envie de nourrir le réseau collaboratif de parents professionnels, pour accompagner leurs ados. Ce dernier projet est une priorité pour 2016. Les ateliers réguliers vont voir le jour, dès le 7 janvier, à partir de 19h30 à Bastille au café Français, inscrivez vous, par mail ou par téléphone, au plaisir de vous rencontrer ! Vive l’année 2016

L’équipe Quokka

Publié le 24 décembre 2015 | |

Classés dans : ,

Les commentaires sont fermés.